nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Stevenson/Alvarez: le WBC pourrait s’imposer

Stevenson/Alvarez: le WBC pourrait s’imposer
Adonis Stevenson (98,5 Sports)

Le Groupe Yvon Michel devrait annoncer cette semaine la conclusion d'une entente qui stipule qu'Eleider Alvarez accepte de céder sa place afin de permettre, encore une fois, au champion Adonis Stevenson d’affronter un autre adversaire.

Même si les négociations sont avancées, il n'y a rien de signé pour le moment. Yvon Michel en aura plein les bras dans les prochains jours avec son gala au Casino jeudi soir, le combat de Jean Pascal à Miami vendredi soir. Il devra ensuite s'envoler vers l’Europe où quelques-uns de ses protégés, dont Oscar Rivas, seront en action la semaine prochaine en France.

Par ailleurs, l’agent d’Alvarez, Stéphane Lépine, est aussi en Europe pour affaires, et ne retournera pas au pays avant deux semaines.

Le dossier est donc sur la glace pour l’instant.

Entre temps, le président du WBC Mauricio Sulaiman, est venu ajouter son grain de sel.

Celui qui doit donner son aval pour cette entente s’est dit déçu de la tournure des évènements. « Cette situation ne peut pas durer. Nous sommes sur le point de trancher dans ce dossier. »

C’est ce qu’il a mentionné à boxingnews24.com. Il n’a pas donné plus de détails à savoir s’il songeait retirer la ceinture au champion. Normalement, Stevenson devrait comme tous les champions affronter son aspirant obligatoire une fois par année, alors que ce dernier ne l’a pas fait depuis quatre ans.

L’agent d’Alvarez, Stéphane Lépine, se dit heureux d'avoir le possible soutien de Sulaiman, mais indique que pour l’instant la direction des discussions et des négociations n’a pas changé.


Le Québec maintenant

avec Paul Houde

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.