nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

SPVM : traitement de faveur et enquêtes truquées

SPVM : traitement de faveur et enquêtes truquées
Cogeco Média

Depuis la publication du rapport de Me Michel Bouchard sur la Division des affaires internes du SPVM, on en sait un peu plus sur le fonctionnement dysfonctionnel au sein de cette organisation.

Mercredi après-midi, le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a annoncé la suspension avec salaire du directeur du Service de police de la ville de Montréal, Philippe Pichet.

Il sera remplacé de façon intérimaire par l'actuel directeur de la Sûreté du Québec, Martin Prud’homme qui devra, d’ici décembre 2018, évaluer la situation au SPVM.

«Il est mandaté pour redresser la situation et faire tous les changements qui s'imposent. Et en ce qui concerne les opérations de la police, il va également assumer cette fonction d'ici à ce qu'on trouve une personne pour prendre le relais pour la suite des choses. Et en attendant, M. Pichet est suspendu», a expliqué Martin Coiteux en entrevue avec Paul Houde. 

Rapport accablant

Le rapport de Me Bouchard, d’environ 100 pages, est virulent à l’endroit de la direction de M. Pichet.

«On parle même qu’il y a eu des allégations criminelles au sein du SPVM qui auraient dû être enquêtées, mais qui ne l'ont pas été. On parle de traitement de faveur, d’enquêtes bâclées et truquées. Ce sont des allégations extrêmement graves», d'affirmer Philippe Bonneville, reporter pour Cogeco Nouvelles. 

Tutelle?

Le changement de garde au sein de l'état-major du SPVM par le gouvernement Couillard est-il une forme de mise en tutelle?

Selon Philippe Bonneville, il s’agit d’une forme de tutelle «déguisée».

«Il faut savoir que le nouveau grand patron du SPVM va se rapporter directement au gouvernement Couillard. Ce n’est pas une tutelle officielle, mais une forme de tutelle déguisée.»  

Le ministre Coiteux nuance ces propos. 

«Il y a des gens qui disent ''administration provisoire égale tutelle''. Moi, je n'aime pas prendre le mot tutelle. Ce n'est pas le cas ici. On ne prend pas le contrôle de tout, il va y avoir une collaboration importante entre la ville et le gouvernement pour assurer aux Montréalais et aux Québécois qu'il va y avoir un ménage de fait.»

Philippe Pichet suspendu du SPVM.

il y a 12 jours

Philippe Pichet suspendu du SPVM: Martin Coiteux, ministre de la sécurité publique.

il y a 12 jours


Le Québec maintenant

avec Paul Houde

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.